SÉNÉGAL Dakar, Siné-saloum, saint Louis

Pour des raisons techniques liées au montage, il est possible que l'ordre du récit diffère légèrement de la narration des vidéos.

BUDGET 14 jours, 4 personnes TOUT COMPRIS

Vols Marseille Dakar    _ _ _ _ _    1980 €

Hébergements Dakar     _ _ _ _ _ _      428

Taxis / Transports intercité   _ _ _ _      210 €

Alimentation  _ _ _ _ _ _ _ _ _ _ _        180 €

Hébergement Sine Saloum   _ _ _        121 €

Hébergement Saint Louis   _ _ _ _        78 €

Budget total pour une personne sur 14 jours:    750 €

Ce voyage est sensiblement différent de ce que je vous propose habituellement. Il s'agit en fait du séjours de reconnaissance que j'ai fait trois collègues de travail avant d'amener des élèves en voyage d'étude. Je vous vois venir, alors je précise de suite que nous sommes partis durant les vacances et que nous avons entièrement financé le voyage de notre poche.

DAKAR, ile de Gorée

  • Facebook Social Icon
  • Twitter Social Icon
  • YouTube Social  Icon
  • Instagram Social Icon

Je vous passe les le coté professionnel de mon séjour, ambassade, ministères ... Dakar est un ville bouillonnante et très brillante le début de la visite va s’effectuer sur ce que l'on appelle le plateau, à l’extrémité sur le la presqu'ile du cap vert, le centre politique et administratif du pays. A coté de l'assemblée, il ne faut pas rater le musée Théodore Monod, qui abrite dans un relatif chaos  des pièces incroyables issues de l'ancienne AOF notamment des objets Doguons...  Un peu plus vers le nord de la presqu’ile de Dakar, sur l'Atlantique, au pied des falaises se trouve Ouakam, Un jolie plage avec ses baraquements de pêcheurs et une  grande mosquée moderne (inaugurée en 1997) dont les deux minarets parallèles donnent un aspect de cathédrale. de rudes et larges escaliers permettent de rejoindre la corniche.

Vidéo

En longeant la route, on peut se rendre au phare des Mamelles qui offre un beau panorama sur le Nord de la presqu'île du Cap-Vert et sur l'aéroport. Non loin de là se trouve le très contesté (de par l'argent qui a servi à le construire), monument de la Renaissance Africaine. Encore un peu plus au nord se trouve la pointe des Almadies, c'est le point le occidental (à l'Ouest) du continent Africain.

Bien-sur, la visite incontournable de Dakar, c'est l'ile de Gorée. Pour s'y rendre il faut passer par le port et s'est l'occasion de se rendre compte que Dakar est une capitale moderne et surtout une porte d'entrée et de sortie de nombreuses marchandises avec le reste du monde. Gorée est un lieu symbole de la mémoire de la traite négrière en Afrique, reconnu officiellement par l'ONU en 1978. Il est nécessaire d'y visiter la maison des esclaves mais il faut aussi prendre un peu de distance par rapport au discours historique proposé (bateau 5000 CFA, droit entrée sur l'ile 500 CFA, maison des esclaves 500 CFA soit 9€/pers)  . En effet, si l'esclavage et l'horreur que cela a représenté est INDISCUTABLE, il est peu probable que Gorée ai pu en être une réelle plaque tournante (Pourquoi s'embêter avec un transfert par une île ? Comment faire avec la ressource en eau très limitée sur l’ile ? ...) et puis les principaux points de départ se trouvaient un peu plus au Sud du Sénégal. MAIS Gorée est un symbole fort !

LAC ROSE, plages de KAYAR, N'Dande

Vidéo

A partir de Dakar, on peut se rendre pour la journée dans certains lieux extraordinaires, le plus simple est de prendre un taxi pour la journée (env 30€). Nous sommes allés au lac rose ou effectivement j'ai été très surpris par la couleur rose qu'avait l'eau mais aussi les paysages environnants (à cause de la réverbération). De nombreuses personnes extraient le sel du fond du lac.

Dans la même journée, il faut poursuivre jusqu'au village de Kayar pour assister au retour des pirogues de pêche. C'est une gigantesque cohue ou chacun à sa fonction. De nombreux guides vont se précipiter vers vous pour vous offrir leurs services, je vous conseille d'en prendre un pour être tranquille lors de votre visite

(choisissez celui qui a posé la main en premier sur le taxi pour éviter les interminables discussions). Une fois passé le grand désordre du débarquement des poissons, il faut aller jeter un œil sur les ateliers de pirogues en haut de la plage puis aux séchoirs de poisson. L'odeur y est très forte. On remarque vite que la majeure partie des prises partent derrières de grands murs bleus à l'arrière du village, ce sont des conserveries pour la plupart coréennes ou chinoise qui rachètent les poissons. Après un bon repos dans notre paisible auberge de Dakar, le lendemain matin on prend un taxi pour aller à Saint Louis longuement négocié pour 45000 CFA (soit env. 70€) bagage inclus. Le chauffeur très sympa, nous propose un arrêt par le petit village de N'Dante pour nous y montrer une curiosité, un grand puits qui donne lieu à de des légendes locales à l’authenticité incertaine. Un peu plus loin, on nous proposera de voir le plus vieux Baobab du Sénégal (en fait au cours du séjours nous en verrons trois).

SAINT LOUIS, le Djoudj, la langue de Barbarie

La vieille ville de Saint Louis est absolument sublime. On y pénètre par le pont Faidherbe  qui est l'unique point de passage vers l'île historique. L'île est constituée d'anciens bâtiments coloniaux, au nord d'anciens entrepôts et les anciens quais, au centre les bâtiments administratifs (mairie, lycée ou ancien palis du gouverneur) au sud de l'île plus d'hôtels.  A partir de l'ile on peut avoir accès à la bande de terre qui la protège de la mer, on arrive au village des pêcheurs toujours en ébullition, puis plus au sud après le cimetière vers l'hydrobase il y a quelques hébergements avec vue sur mer ou sur l'estuaire très bon marchés.

Situé à une soixantaine de kilomètres au nord de Saint-Louis du Sénégal, le parc national des oiseaux du Djoudj est le paradis des oiseaux migrateurs, le parc est la troisième réserve ornithologique du monde. On y observe les étonnantes scènes de  pêche collaboratives  des pélicans ou leur gigantesque nichoirs. Mais il n'y à pas que des oiseaux, ici, des varans,

Vidéo

des phacochères, buffles,  python, crocodiles, chacals... (2000 CFA /pers (3€) entrée du parc, véhicule 5000 CFA (7€50), balade en bateau 4000 CFA (6€) + taxi depuis Saint Louis négocié à 12000 CFA soit une journée à 20€/pers, il existe des formules clef en main à 50€/pers. Attention au soleil qui frappe fort lorsque vous allez passer 2 heures sur le bateau. Au retour demandez à votre chauffeur de vous arrêter dans un village peul dans le parc.

Un autre endroit qui mérite le déplacement, c'est le parc national de la langue de barbarie à une vingtaine de kilomètres au sud de Saint Louis, Vers l'embouchure du fleuve Sénégal (entrée 2000 CFA/pers, Pirogue 2500 CFA/pers, taxi A/R depuis Saint Louis 4000 CFA soit une visite à 8€50 /pers .

C'est aussi une réserve ornithologique qui s’étire sur 15 km de long avec une largeur de près d'1 km entre le fleuve et la mer. La partie exposée à la mer est constituée de dunes. La plage est un site de ponte pour tortues marines. Une mangrove résiduelle existe par endroits. En fin de journée avec un soleil rasant, le longues plages désertes prennent une teinte surréaliste. Saint Louis est une ville très attachante, il ne faut hésiter à quitter l'ile pour aller dans la ville ressente, vers les marchés, vers les habitants... Il y a de très belles boutiques, un peu chères mais c'est un vrai foyer de création, on peu profiter des plages mais attention, les courants sont très forts ...

Pour votre retour vers Dakar, ne prenez JAMAIS un moyen de transport la nuit ! Les routes sont extrêmement dangereuses, il y a beaucoup d'accidents.

Delta du SALOUM, Joal Fadiouth, Mar Lodj

Nous partons maintenant plus au sud de la capitale Dakar. Cette-fois-ci nous trouvons une voiture avec chauffeur qui restera avec nous trois jours (négocié à 80 000 CFA) . Nous partons vers le sud à une centaine de kilomètres de Dakar. Un premier arrêt au petit musée, Léopold Sedar-Senghor de Joal. Super visite dans ce petit musée sans grand moyen mais beaucoup d'idée. Puis la route s’interrompt et on emprunte une longue passerelle qui conduit sur une petite ile bâtie en coquillage blancs. A partir de cette île, une autre passerelle mène à une autre ile, l'ile cimetière  ou s’enchevêtre les sépultures de différentes confession. Sur l'eau semble pousser d'étrange champignons géants, ce sont des greniers à grain, ainsi hors de porté des rongeurs.

Vidéo

  • Facebook Social Icon
  • Twitter Social Icon
  • Google+ Social Icon
  • YouTube Social  Icon
  • Instagram Social Icon

Le taxi nous conduit maintenant vers Dangane ou nous allons prendre une pirogue avec toutes nos affaires. Nous allons longuement explorer la mangrove puis nous rejoindrons Mar Lodj. Repos, baignade et bon repas dans de jolis petits bungalow. Puis le lendemain découverte de cette presqu'ile au milieu du Siné-saloum. Sa cathédrale et sa messe très rythmée, le village isolé de Mar-Lothie et sa vie tout à la fois rude et paisible.

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now